les-étoiles-deurope-foot-dinfographies-front-VD
Affaire de chiffres

Les étoiles d’Europe : 7e journée

Le supersub Jadon Sancho, les buteurs réalistes, les milieux omniprésents et les jeunes talents. Retour sur les performances remarquables du week-end dans les cinq grands championnats européens.

Ligue 1

Florent Mollet

Montpellier n’a plus connu la défaite depuis la réception de Dijon lors de la première journée de Ligue 1 (1-2). Transféré depuis le FC Metz cet été, Florent Mollet s’est fait une place dans le milieu montpelliérain. Passeur décisif contre Caen dans la semaine, Mollet a récidivé lors de la victoire du MHSC sur Nîmes (3-0) et cumule déjà un but et deux passes décisives cette saison (7 buts et 1 passe décisive la saison dernière). Mollet a abreuvé ses partenaires ce week-end, avec 3 passes clés en plus de celle décisive pour Laborde. C’est notamment lui qui lance parfaitement Andy Delort, ce dernier fracassant la barre de Bernardoni. Mollet s’est aussi illustré sur un coup franc à 30 mètres que seule la barre transversale pouvait stopper.

Aligné en meneur dans le milieu à cinq de Montpellier, Mollet a été actif sur le plan défensif (1/1 tacle réussi, 8/14 duels gagnés, 8 ballons récupérés). tout en étant le danger principal de l’attaque (3/4 dribbles réussis, 4/8 centre réussis). La saison de la confirmation en Ligue 1 commence bien pour lui, et Montpellier ne s’en porte que mieux (3e).

les-étoiles-deurope-7e-journée-ligue-1-florent-mollet-foot-dinfographies

Adrien Rabiot

Chaque semaine voit son joueur du PSG parmi les étoiles de Ligue 1. Ce week-end, on a de nouveau vu du Neymar intéressant, auteur d’un doublé, bien qu’encore perfectible dans certains compartiments (6/13 duels gagnés, 1/2 dribble réussi, 24/92 ballons perdus). Le jeune Thilo Kehrer a fait un bon match sur le côté droit de la défense à trois (42/45 passes réussies, 9/14 duels gagnés, 7/8 tacles réussies, 8 ballons récupérés). Mais le Parisien qui a fait le match le plus complet sur la pelouse de Nice (0-3), c’est Adrien Rabiot. Dans un milieu de terrain qui laisse sceptique sur sa capacité à mener Paris aux sommets européens, Rabiot est forcément attendu. A l’aise dans le jeu de possession du PSG (82/86 passes réussies, dont 54 % vers l’avant et 28 % vers les 30 mètres adverses), le potentiel international français a été plus habile que Neymar dans ses dribbles (4/4 réussis, eh oui !). S’il n’a réussi que la moitié de ses tacles, Rabiot a tout même gagné 10 ballons. Il a été globalement solide au milieu (13/18 duels gagnés en tout, imprenable dans les airs avec un 3/3). Pas en réussite sur son seul centre, il a délivré 2 passes clés à Mbappé à la 90e minute, qui s’est heurté à la défense niçoise deux fois coup sur coup.

les-étoiles-deurope-7e-journée-ligue-1-adrien-rabiot-foot-dinfographies

Yann M’Vila

Lui qui, lorsqu’il jouait à Rennes à l’âge de 21 ans, était promis au milieu du FC Barcelone, il est désormais à Saint-Etienne à 28 ans. Revenu la saison dernière en France après un exil de quatre saisons et demie (Rubin Kazan, Inter Milan, Sunderland et Kazan de nouveau), Yann M’Vila n’a pas encore retrouver le niveau de performance qui était le sien à Rennes entre 2010 et 2012, qui lui avait les portes de l’équipe de France. Mais lors de la victoire stéphanoise contre Monaco (2-0), il a été décisif (1 passe décisive) pour la première fois depuis le début de saison dernière avec le Rubin. Très propre dans ses passes (58/62 réussies, 66 % vers l’avant, 18 % vers les 30 mètres adverses), M’Vila a stabilisé le milieu de par sa présence athlétique (7/10 duels remportés au sol et dans les airs) et sa justesse technique (2/2 tacles réussis, 4 dégagements sans perdre le ballon). Il est le deuxième joueur des Verts à avoir récupéré le plus de ballons (9) derrière son partenaire à la récupération Selnaes (10), lui aussi passeur pour Khazri (2 buts, 10/16 passes réussies, 3/10 duels gagnés sol et airs, 0/1 dribble réussi, 1 ballon récupéré). Un match plein pour l’ancien espoir du football français.

les-étoiles-deurope-7e-journée-ligue-1-yann-m'vila-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-7e-journée-ligue-1-mentions-foot-dinfographies

Premier League

Harry Kane

Et de deux qui font cinq ! Harry Kane a inscrit son premier doublé de la saison, portant son total à 5 buts en Premier League. Le buteur de Tottenham se montre diablement efficace en ce début de saison, avec un taux de conversion à 30 % du pied droit (3 buts pour 10 tirs, contre 12 % la saison dernière) et de 29 % de la tête (2 buts pour 7 tirs, contre 21 % la saison dernière). C’est de la tête et sur penalty qu’il a marqué les deux buts de son équipe ce week-end sur le terrain d’Huddersfield. Kane a gagné son match contre la défense adverse (12/20 duels gagnés au sol et les airs), même s’il a moins réussi de la tête (2/5 gagnés). S’il a perdu près d’un tiers de ses ballons (14/44), il en a récupéré 4, dont un sur un tacle réussi (1/2 réussi).

les-étoiles-deurope-7e-journée-premier-league-harry-kane-foot-dinfographies

Oleksandr Zinchenko

Comme le PSG, Manchester City place quasi toutes les semaines un joueur parmi les étoiles d’Europe. Vainqueurs logiques de Brighton (2-0), les Citizens sont nombreux à avoir brillé : Raheem Sterling (1 but, 1passe décisive, 4 passes clés, 8/15 duels gagnés, 3/4 dribbles réussis, 1/2 tacles réussis, 4 ballons récupérés), Sergio Agüero (1 but, 4/5 duels gagnés, 3/3 dribbles réussis) ou encore David Silva (4 passes clés, 5/7 duels gagnés, 3/5 dribbles réussis, 5 ballons récupérés) ont encore brillé. Mais un autre a parfaitement débuté sa saison, aligné en lieu et place d’un Benjamin Mendy blessé et manquant visiblement de professionnalisme. Le jeune Oleksandr Zinchenko, apparu 8 fois la saison dernière (dont 6 titularisations) a joué son premier match en PL en 2018-2019. Le latéral ukrainien a été le joueur le plus sollicité (154 ballons touchés) et n’a raté que peu de choses : 122/128 passes réussies (59 % vers l’avant, 38 % dans les 30 mètres adverses), 5/5 duels gagnés, 2/3 tacles réussis et 1 dribble réussi sur 1 tenté. Seul ses 3 centres ont tous échoué à trouver un partenaire. Malgré son énorme nombre de ballons touchés, Zinchenko n’a perdu que 6 petits ballons, alors qu’il en a récupéré 8 par ailleurs. De quoi espérer piquer la place d’un champion du monde…

les-étoiles-deurope-7e-journée-premier-league-oleksandr-zinchenko-foot-dinfographies

Idrissa Gueye

Après deux nuls et deux défaites en championnat, Everton a renoué avec le succès en battant Fulham à domicile (3-0). Une victoire ou l’Islandais Gylfi Sigurdsson a été décisif, marquant 2 buts, délivrant 5 passes clés et gagnant 7/13 duels. Mais Sigurdsson a également manqué un penalty à 0-0, n’a réussi que 2/4 tacles et 1/1 dribble. Dans un match où la première mi-temps a été équilibrée et où Fulham aurait pu ouvrir le score (1 tir sur le montant de Ryan Sessegnon), Idrissa Gueye a été précieux par son activité au milieu de terrain, compensant le match de Tom Davies, son partenaire à la récupération (3/11 duels gagnés, 1/1 tacle réussi, 4 ballons récupérés). Impliqué dans beaucoup de duels, le Sénégalais a été difficile à bouger (12/17 gagnés). Très actif à la récupération, il a été un mur (5/9 tacles réussis, 10 ballons récupérés dont 5 interceptions). De fait, Fulham n’a tiré qu’une seule fois en seconde période.

les-étoiles-deurope-7e-journée-premier-league-idrissa-gueye-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-7e-journée-premier-league-mentions-foot-dinfographies

Liga

Ever Banega

Le FC Séville poursuit sa très bonne saison ! Après la correction de Levante (2-6) et la claque mise au Real Madrid (3-0), Séville est allé gagner à Eibar (1-3). Si André Silva a marqué son septième but de la saison, cette victoire a vu particulièrement brillé le milieu Ever Banega. Buteur d’abord sur penalty (ce qui a entraîné l’effondrement d’une barrière dans les tribunes, heureusement sans conséquences graves), Banega a parachevé son match d’une belle frappe de loin dans les arrêts de jeu.

Par ailleurs, Banega a été actif au milieu (11/17 duels gagnés au sol et dans les airs, 2/3 dribbles réussis, 8 ballons récupérés). Malgré son bon niveau, Banega a tout même eu du déchet dans son jeu, perdant un tiers de ses ballons (24/72 ballons perdus).

les-étoiles-deurope-7e-journée-liga-ever-banega-foot-dinfographies

Oscar De Marcos

Comme le Real Madrid, le FC Barcelone vient d’enchaîner une défaite et un nul en Liga. Recevant l’Atheltic Bilbao après sa défaite à Leganes (2-1), le Barca n’a pu faire mieux qu’arracher un nul au Camp Nou (1-1). Un match où le latéral droit de Bilbao a brillé. Auteur du but de son équipe, Oscar De Marcos n’a pas laissé grand chose aux Blaugranas : 7/9 duels gagnés et 1/2 duels aériens remportés, 4/6 tacles réussis, 10 ballons récupérés. Un match plein pour le latéral, qui n’a pas pu empêcher Messi, venu de l’autre coté, de trouver Munir El Haddadi plein axe sur l’égalisation (84e).

les-étoiles-deurope-7e-journée-liga-oscar-de-marcos-foot-dinfographies

Jordi Masip

Et encore une présence de Valladolid ! Il faut dire que le club enchaîne un troisième match consécutif sans défaite (2 victoires, 1 nul). Dans le succès à Villarreal (0-1), ce n’est pas le côté gauche qui est à l’honneur cette fois, bien que Nacho Martinez a encore été bon (1 passe clé, 10/14 duels gagnés, 1/4 duels aériens gagnés, 5/7 tacles réussis, 6 ballons récupérés). Le vrai héros dans cette victoire est le gardien Jordi Masip, auteur d’un grand match. Les joueurs de Villarreal ont tout tenté : 26 tirs dont 7 cadrés. Pourtant, ils se sont inclinés 1-0. Fornals (4 tirs), Bacca (5 tirs) et surtout Moreno (9 tirs) ont tous été dégoûtés. Surtout le dernier nommé, qui a touché les montants en première période, et a vu son penalty stoppé à la 82e minute. Masip a ainsi préservé le score et son clean sheet malgré les 2,91 expected goals de Villarreal, en effectuant 7 arrêts au total.

les-étoiles-deurope-7e-journée-liga-jordi-masip-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-7e-journée-liga-mentions-foot-dinfographies

Serie A

Mario Mandzukic

Naples va encore avoir fort à faire pour espérer détrôner la Juventus en Serie A. Bien lancés par l’ouverture du score de Mertens dès la 10e minute, les Napolitains se sont finalement inclinés 3-1 à Turin. La faute a un Cristiano Ronaldo altruiste (2 passes décisives, 3/7 duels gagnés, 1/4 dribbles réussis, 4 ballons récupérés) et à un Mario Mandzukic réaliste. Le buteur vice-champion du monde a marqué les deux buts qui ont renversé le score en première période.Il a pesé lourd sur la défense de Naples, gagnant 7/8 duels en tout. Si ces deux buts ne l’étaient pas dans des situations très délicates (son premier but de la tête avait 36 % de chances de rentrer, son second du droit 56 %), il n’en reste pas moins que Mandzukic est intraitable devant le but cette saison : sur 5 frappes du pied droit en Serie A, il en a mis 3 au fonds, soit un taux de conversion de 60 % ! De la tête, son taux est de 17 % (1 but pour 6 tentatives), ce qui est plus que bon nombre de joueurs avec leur bon pied (dont CR7 notamment). Sur l’ensemble de sa carrière depuis 2010-2011 (club et sélection), Mandzukic affiche un taux de conversion de 19 % du pied droit (52 buts pour 278 tirs) et de 18 % de la tête (49 buts pour 267 tirs), ce qui en fait l’un des attaquants les plus réalistes d’Europe.

les-étoiles-deurope-7e-journée-serie-a-mario-mandzukic-foot-dinfographies

Christian Kouamé

Son partenaire d’attaque, Krzyzstof Piatek, était mis en avant pour son match en semaine contre le Chievo (2-0). Et si ce week-end, Piatek a encore été décisif lors de la victoire du Genoa à Frosinone (2 buts, 5/14 duels gagnés, 0/4 duels aériens gagnés, 2 ballons récupérés), Christian Kouamé a été un poison. C’est lui qui offre les deux réalisations à Piatek, et il a délivré en tout 5 passes clés dans le match. Il faut dire que la défense a souvent perdu la bataille physique contre l’attaquant ivoirien, au sol (16/23 duels gagnés) et dans les airs (10/15 duels aériens gagnés). Son jeu de passes en partie en déviation a plutôt bien fonctionné (18/30 passes réussies, 41 % dans les 30 mètres adverses). Le parfait complément à un buteur en pleine confiance sur ce match. Son seul défaut aura finalement été de ne pas marquer par lui-même, lui qui n’a cadré qu’une frappe sur trois tentées et qui a trouvé le montant en seconde période.

les-étoiles-deurope-7e-journée-serie-a-christian-kouamé-foot-dinfographies

Aleksandar Kolarov

Dix buts sur coups francs directs depuis 2009-2010. Voilà le total d’Aleksandar Kolarov dans cet exercice, où son taux de conversion s’élève à 6 % (10 buts sur 173 tentatives). Dans le derby romain, le latéral gauche serbe a permis à la Roma de reprendre l’avantage, pour finalement s’imposer 3-1.

L’ex-joueur de la Lazio a aussi effectué un bon match sur le plan défensif : 11/15 duels gagnés au sol et dans les airs, 3 ballons récupérés et 4 dégagements propres.

les-étoiles-deurope-7e-journée-serie-a-aleksandar-kolarov-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-7e-journée-serie-a-mentions-foot-dinfographies

Bundesliga

Alfred Finnbogason

Il n’avait plus joué en match officiel depuis Croatie-Islande en Coupe du monde, et plus marqué depuis Argentine-Islande (1-1). Alfred Finnbogason a renoué avec les terrains et les buts, puisqu’il en a inscrit trois contre Fribourg (4-1), dont un penalty. Finnbogason est un buteur méconnu mais très efficace et polyvalent, puisqu’il affiche un taux de conversion de 23 % du pied droit (37 buts pour 160 tirs), 25 % du pied gauche (14 buts sur 55 tirs) et 18 % de la tête (7 buts sur 38 tirs). Très propre à la passe (19/22 passes réussies), l’attaquant pivot a gagné l’essentiel de ses duels avec la défense de Fribourg (6/8 gagnés).

les-étoiles-deurope-7e-journée-bundesliga-alfred-finnbogason-foot-dinfographies

 

Jadon Sancho

Déjà auteur d’une entrée canon lors du 7-0 du Borussia Dortmund (1 but, 1 passe décisive), le jeune espoir anglais Jadon Sancho a récidivé contre Leverkusen (4-2). En 25 minutes passées sur le terrain, Sancho a délivré deux passes décisives à Marco Reus (égalisation à 2-2) et Paco Alcacer (4e but). Sancho n’a presque rien raté dans ce laps de temps, dans ses passes (12/13 réussies), au duel (3/3) ou balle au pied (1/1 dribble réussi). Un joueur à suivre, assurément.

les-étoiles-deurope-7e-journée-bundesliga-jadon-sancho-foot-dinfographies

 

Daniel Caligiuri

Cinq défaites. Autant dire que le début de saison de Schalke 04 est plutôt mauvais… Mais cette série s’est achevée ce week-end avec une victoire contre Mayence (1-0). Un match dans le quel le latéral droit Daniel Caligiuri a été très sollicité, multipliant les duels (28 disputés), dont il est sorti majoritairement vainqueur (19 gagnés). Imprenable balle au pied (5/5 dribbles réussis), Caligiuri a été difficile à prendre à défaut (3/5 tacles réussis, 5 ballons récupérés). Un niveau de performance qu’il faudra reproduire pour remonter la pente en Bundesliga.

les-étoiles-deurope-7e-journée-bundesliga-daniel-caligiuri-foot-dinfographies

 

Mentions

les-étoiles-deurope-7e-journée-bundesliga-mentions-foot-dinfographies

 

Crédit photo : Pixnio, domaine public

2 réflexions au sujet de “Les étoiles d’Europe : 7e journée”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.