les-étoiles-deurope-foot-dinfographies-front-VD
Affaire de chiffres

Les étoiles d’Europe : 8e journée

Mbappé puissance 4, les Frenchies en vue, les latéraux décisifs et les remplaçants au top. Retour sur les performances remarquables du week-end dans les cinq grands championnats européens.

Ligue 1

Kylian Mbappé

Oui, on peut réduire le Paris Saint-Germain à des statistiques de relégable sur sa pelouse (37 % de possession, 2 tirs contre 9 et 146 passes), se retrouver mené 1-0 et finir par prendre une valise (5-0). C’est le non-exploit réussi par Lyon dimanche soir, qui s’est effondré en seconde période, à dix contre dix (Kimpembé et Tousart expulsés). Une mi-temps où Kylian Mbappé s’est régalé des espaces laissés par des Lyonnais trop offensifs et désorganisés. Après avoir buté deux fois sur Anthony Lopes et sur le poteau, Mbappé a enchaîné quatre buts en 13 minutes, devenant à la fois l’auteur le plus jeune et du quadruplé le plus rapide en Ligue 1 depuis 45 ans. Il a également distribué trois passes clés à Neymar pour un total honorable de 0,35 expected assist qui aurait pu lui valoir une passe décisive, comme sur l’action de son 4e but où il se montre altruiste dans un premier temps.

Intenable en seconde période, Mbappé s’est montré précis et efficace (9 tirs, 6 cadrés, 4 buts, 2 contrés). En outre, il n’a pas dépassé les 50 % de réussite dans les duels (6/12 gagnés) et les dribbles (2/4 réussis), et a perdu près d’un tiers de ballon dans un style « neymarien ». Mais contre ce Lyon-là, c’était suffisant pour briller.

les-étoiles-deurope-8e-journée-ligue-1-kylian-mbappé-foot-dinfographies

Jonathan Bamba & Nicolas Pepe

Ce duo a marqué 77 % des buts de Lille cette saison en championnat (13/17). L’ailier gauche français Jonathan Bamba et l’ailier droit ivoirien Nicolas Pepe constituent l’atout offensif numéro un d’un LOSC deuxième du classement. Face à Saint-Étienne, Bamba et Pepe se sont échangés une passe décisive chacun, Bamba inscrivant un doublé sur une passe de Loïc Rémy contre son ancien club (victoire 3-1). Deux buts loin d’être donnés, puisque les deux situations ne cumulent que 7 % de chances de rentrer (0,03 xG sur le premier but et 0,04 sur le second). Plutôt solides au duel, principalement de la part de Pepe (7/11 gagnés), les deux ailiers se sont montrés précis (4/6 tirs cadrés) et poussé la défense stéphanoise à la faute (3 fautes subies dans les 30 mètres adverses). Défensivement, ils ont fait le travail en récupérant un total de dix ballons (6 pour Bamba et 4 pour Pepe). Dijon, prochain adversaire du LOSC, à de quoi s’inquiéter…

les-étoiles-deurope-8e-journée-ligue-1-bamba-pepe-foot-dinfographies

Hatem Ben Arfa

Pour son deuxième match entier disputé cette saison, Hatem Ben Arfa a réalisé sa première grosse performance depuis un long moment. Dans un duel d’équipes malades, Rennes a pu compter sur son coup du mercato pour se défaire de Monaco (2-1). Auteur d’une passe décisive sur corner pour Da Silva, Ben Arfa a donné la victoire sur une frappe lointaine qui n’avait que 2 % de chances de rentrer, bien aidée par les mains molles de Subasic. L’ex-lofteur du PSG a fait l’étalage de sa technique balle au pied (4/6 dribbles réussis), pesant sur une défense monégasque en souffrance (2 fautes subies dans les 30 mètres adverses). Avec sept ballons récupérés, Ben Arfa concurrence le défenseur central Mexer (7) et Clément Grenier au milieu (9). Un retour en forme bienvenu pour un club qui en avait bien besoin.

les-étoiles-deurope-8e-journée-ligue-1-hatem-ben-arfa-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-8e-journée-ligue-1-mentions-foot-dinfographies

Premier League

Alexandre Lacazette

A l’instar du Borussia Dortmund, Arsenal a fait mal par l’intermédiaire de ses remplaçants ce week-end. Pierre-Emerick Aubameyang (2 buts, 1 passe décisive, 1/2 duels gagnés, 1/2 duels aériens gagnés, 1 ballon récupéré) et Aaron Ramsey (1 but, 1 passe décisive, 1/2 duels gagnés, 1/1 duel aérien gagné, 2 ballons récupérés) se sont régalés contre Fulham (5-1). Mais à leur entrée en jeu, Arsenal était déjà devant au score, puisqu’Alexandre Lacazette avait ouvert le score avec un beau contrôle orienté à la clé, puis redonner l’avantage d’une frappe lointaine, un peu aidé par le gardien adverse.

Certes, l’ancien Lyonnais est encore un peu léger dans les duels anglais (8/20 duels gagnés au sol et dans les airs) et a connu du déchet au vu de ses 12 ballons perdus sur 45 touchés. Cependant, il a aussi su donner de sa personne, avec 2/2 tacles réussis et 7 ballons récupérés. Avec ce doublé, Lacazette atteint un taux de conversion de 33 % du pied droit (4 buts pour 12 tirs), proche de son niveau de sa meilleure saison à Lyon (36 %, avec 24 buts pour 66 tirs), lui qui avait déjà un taux très intéressant de 21 % pour sa première saison en Premier League (10 buts pour 48 tirs). Équipe de France compatible ?

les-étoiles-deurope-8e-journée-premier-league-alexandre-lacazette-foot-dinfographies

Eden Hazard

Déjà sept buts en championnat pour Eden Hazard. Après deux nuls contre West Ham et Liverpool, Chelsea a renoué avec la victoire en allant s’imposer 3-0 sur le terrain de Southampton. Auteur de l’ouverture du score à la demi-heure de jeu sur une passe décisive d’un très bon Ross Barkley (1 but, 1 passe décisive, 94 % de passes réussies, 7/13 duels gagnés, 0/1 dribble réussi, 1/2 tacle réussi, 6 ballons récupérés), Hazard a donné le troisième but à Morata dans les arrêts de jeu. Il aurait pu et dû être passeur décisif à plusieurs reprises, étant donné son total de 1,63 expected assists sur le match. Il a notamment très bien servi Morata à la 79e minute (0,54 but attendu, 54 % de chances de marquer) et Rüdiger à la 88e (0,46 xG), mais tous deux ont buté sur le gardien. Si son physique l’a handicapé dans les duels au sol (6/13 gagnés), il a été plus performant dans les airs (2/3 remportés). Étonnamment, il a été peu en réussite dans ses dribbles (1/5 réussis), mais a cependant provoqué deux fautes dans les 30 mètres de Southampton.

les-étoiles-deurope-8e-journée-premier-league-eden-hazard-foot-dinfographies

Paul Pogba

Dans une saison de Manchester United plutôt décevante, Paul Pogba ne surnage que par à-coups. Auteur de deux buts et deux passes décisives en Premier League, la Pioche n’affiche que 50 % de réussite au tacle (8/16), aucune interception, restant cependant bon balle au pied (13/22 dribbles réussis). Dans la remontée de United face à Newcastle ce week-end (mené 2-0 et victorieux 3-2), Pogba a fait un bon match. Il trouve Anthony Martial pour l’égalisation et il aurait pu être double passeur si Rashford avait cadré sa tentative à la 55e minute (0,43 xG). Très propre à la passe (90 % de réussite pour 72 % de passes vers l’avant et 36 % dans les 30 mètres de Newcastle), Pogba a gardé ses standards en termes de dribbles (3/4 réussis). S’il a gagné moins de la moitié de ses duels au sol (7/15), il a tout gagné dans les airs (3/3), réussi tous ses tacles (3/3) et gagné 10 ballons.

les-étoiles-deurope-8e-journée-premier-league-paul-pogba-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-8e-journée-premier-league-mentions-foot-dinfographies

Liga

Christian Stuani

80 % des buts de son équipe. C’est la contribution cette saison de l’attaquant uruguayen Christian Stuani, auteur déjà de 8 buts. Opposé à Eibar ce week-end, Gérone et Stuani ont échoué à gagné, malgré les deux buts de ce dernier. Un match où, contrairement aux semaines précédentes, Stuani a été supérieur aux défenseurs adverses, en dehors d’Arbilla (voir les mentions). Le 4e meilleur buteur de Liga la saison passée a disputé 20 duels au sol et dans les airs, pour 15 gagnés. Cette saison, Stuani est extrêmement efficace devant le but, avec 71 % de taux de conversion du pied droit (5 buts pour 7 tirs) et 28 % de la tête (2 buts pour 7 tirs). Une confirmation pour un joueur qui avait marqué 21 buts la saison dernière, avec un taux de 34 % du droit (10 buts pour 29 tirs) et 29 % de la tête (10 buts pour 35 tirs).

les-étoiles-deurope-8e-journée-liga-christian-stuani-foot-dinfographies

Sergio Busquets

Quatre matchs sans victoire (3 nuls, 1 défaite), c’est la série en cours du FC Barcelone en Liga. Face à Valence dimanche soir, les Barcelonais n’ont tiré que trois fois dans la surface sur dix tentatives. Heureusement pour eux, ce n’est pas un handicap pour Lionel Messi, qui a trouvé la faille dans une situation délicate (0,03 xG), rendant sa performance plus reluisante (2 passes clés, 84 % de passes réussies, 4/11 duels gagnés, 0/1 duel aérien gagné, 4/7 dribbles réussis, 4 ballons récupérés). Si la défense plombe le Barca (6 buts encaissés sur les quatre derniers matchs), Sergio Busquets reste incontournable au milieu. Plaque tournante du jeu (147 ballons touchés), Busquets reste propre à la passe (120/136 passes réussies, pour 70 % vers l’avant et 35 % vers les 30 derniers mètres adverses). Pour le reste, il n’a tout simplement rien raté : 9 duels disputés au sol et dans les airs, tous gagnés, 3/3 tacles réussis et 8 récupérations.

les-étoiles-deurope-8e-journée-liga-sergio-busquets-foot-dinfographies

Ruben Alcaraz

Où s’arrêtera Valladolid ? En difficulté au début de saison, les blanquivioletas ont enchaîné trois victoires de suite, se plaçant à la 7e place, à quatre points du leader, le FC Séville. Lors de son dernier succès en date (1-0 contre Huesca) c’est le milieu Ruben Alcaraz qui s’est particulièrement illustré, bien que Nacho Martinez ait encore fait un bon match (32/41 passes réussies, 10/14 duels gagnés, 3/4 duels aériens gagnés, 1/2 dribble réussi, 4/6 tacles réussis, 5 ballons récupérés). C’est le milieu espagnol qui a donné la victoire, grâce à un coup franc direct (0,07 expected goal). Un but qui ponctue un match plein : 15/23 duels gagnés au sol et dans les airs, 1/1 dribble réussi, 47/57 passes réussies. S’il n’a réussi qu’un tacle sur trois, Alcaraz a tout de même récupéré 10 ballons.

les-étoiles-deurope-8e-journée-liga-ruben-alcaraz-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-8e-journée-liga-mentions-foot-dinfographies

Serie A

Suso

Après son doublé face à Sassuolo (4-1), Suso s’est mué en passeur lors du succès du Milan AC contre le Chievo Vérone (3-1). L’ailier espagnol a distribué toutes les passes décisives de son équipe, pour Gonzalo Higuain et Giacomo Bonaventura. Il aurait même pu en compter une quatrième, si Bonaventura avait converti son offrande à la 25e minute (0,59 expected goal face au but). Si Suso n’a pas fait un match parfait (dribble, tacle, duel aérien), il a été un poison constant par ses passes. En outre, il a récupéré 5 ballons.

les-étoiles-deurope-8e-journée-serie-a-suso-foot-dinfographies

Lucas Castro

Invaincu à domicile, Cagliari a obtenu sa deuxième victoire de la saison en dominant Bologne (2-0). Un match dans lequel Lucas Castro s’est illustré, pour la première fois cette saison. Le milieu argentin a donné les deux buts des Sardes pour Leonardo Pavoletti et Joao Pedro, ainsi qu’une autre excellente passe pour ce dernier (0,41 xA). Plutôt solide au duel (5/8 duels gagnés au sol et dans les airs) et habile balle au pied (2/3 dribbles réussis), Castro a aussi œuvré sur le plan défensif, récupérant 4 ballons et effectuant 3 dégagements propres.

les-étoiles-deurope-8e-journée-serie-a-lucas-castro-foot-dinfographies

Lorenzo Tonelli

Deuxième victoire de rang pour la Sampdoria, désormais 5e de Serie A. Un succès arraché à l’Atalanta Bergame (0-1), qui ne gagne plus depuis fin août. Si le milieu de terrain belge Dennis Praet a été performant (1 passe clé, 38/44 passes réussies, 8/11 duels gagnés, 1/2 dribble réussi, 5/5 tacles réussis, 8 ballons récupérés), la victoire a été obtenu par le défenseur Lorenzo Tonelli, unique buteur du match à la 75e minute. Un but qui s’ajoute à une belle performance : 10/13 duels gagnés au sol et dans les airs, 3 ballons récupérés et 8 dégagements propres, dans un match dominé par l’Atalanta (21 tirs à 9, 57 % de possession).

les-étoiles-deurope-8e-journée-serie-a-lorenzo-tonelli-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-8e-journée-serie-a-mentions-foot-dinfographies

Bundesliga

Paco Alcacer

Depuis le 26 septembre, le Borussia Dortmund est en feu ! Quatre matchs, quatre victoires, 18 buts marqués pour 5 encaissés. Désormais seule équipe encore  invaincue en Bundesliga, le Borussia a arraché une victoire de haute lutte contre Augsbourg (4-3). Un match dans lequel Jadon Sancho été titulaire et encore bon (1 passe décisive, 87 % de passes réussies, 3/6 duels gagnés, 1/1 dribble réussi, 3 ballons récupérés), tout comme Marco Reus (1 passe clé, 82 % de passes réussies, 6/9 duels gagnés, 1/2 duel aérien gagné, 2/3 dribbles réussis, 5 ballons récupérés). Mais encore une fois, la solution est venue du banc. Et quand ce n’est pas Sancho qui joue les supersubs, c’est Paco Alcacer qui s’y colle. Entré à l’heure de jeu, l’attaquant espagnol a égalisé trois minutes plus tard (1-1). A dix minutes de la fin, Alcacer frappe encore, pour permettre à Dortmund de recoller à 2-2. Alors que le Borussia avait pris l’avantage pour la première fois grâce à Götze (lui aussi entré en jeu), Augsbourg marquait un troisième but à la 87e minute. Dans les arrêts de jeu, Alcacer inscrit son troisième but d’un coup franc direct, et offre la victoire aux siens.

En 31 minutes passées sur le terrain, Alcacer a gagné son seul duel disputé et réussi son unique dribble tenté. Alcacer a fait l’étalage de son efficacité, en cumulant 1,15 expected goals pour ses trois buts réels. En 81 minutes disputées en Bundesliga cette saison, l’ex-attaquant du FC Barcelone a marqué 5 buts sur 8 tirs du pied droit, soit un taux de conversion exceptionnel de 63 %. Une sur-performance nette, pour un attaquant qui affiche tout de même un beau 19 % depuis 2011-2012 (34 buts pour 179 tirs du droit).

 

les-étoiles-deurope-8e-journée-bundesliga-paco-alcacer-foot-dinfographies

Lars Stindl

A l’inverse de Dortmund, le Bayern Munich est sur une mauvaise série en championnat d’Allemagne, avec deux défaites, 0 but marqué pour 5 encaissés. Ce week-end c’est l’autre Borussia, Mönchengladbach, qui a vaincu l’ogre bavarois sur sa pelouse (0-3). Un match qui a vu le retour en match officiel de Lars Stindl, absent depuis fin avril. Et celui-ci s’est bien signalé ! C’est lui qui fait le break (2-0), et il a gagné son match contre la défense du Bayern : 10/15 duels gagnés, bien que moins impérial dans les airs (2/6 gagnés) et 3/3 dribbles réussis. S’il n’a récupéré qu’un ballon, il a réussi 2 tacles sur 3 et 71 % de passes. Avec le retour de son attaquant, associé à un Pléa qui en est déjà à 5 buts en Bundesliga, Mönchengladbach peut rêver d’Europe pour la saison prochaine.

 

les-étoiles-deurope-8e-journée-bundesliga-lars-stindl-foot-dinfographies

Halstenberg & Mukiele

Marcel Halstenberg a encore brillé à domicile, après sa bonne performance contre Stuttgart. Ce week-end, le latéral gauche a pris part à la déculottée infligée par le RB Leipzig à Nuremberg (6-0), en délivrant une passe décisive sur le 5e but. Avec son homologue à droite, l’ex-pensionnaire de Montpellier Nordi Mukiele, il a formé une paire de latéraux encore très performante. Très impressionnants dans les duels (26/40 duels gagnés au sol et dans les airs) et défensivement (6/8 tacles réussis, 14 ballons récupérés), Halstenberg et Mukiele ont été bons des deux côtés du terrain. Comme Mönchengladbach, Leipzig se place dans la course aux places européennes.

 

les-étoiles-deurope-8e-journée-bundesliga-halstenberg-mukiele-foot-dinfographies

Mentions

 

les-étoiles-deurope-8e-journée-bundesliga-mentions-foot-dinfographies

Crédit photo : Pixnio, domaine public

1 réflexion au sujet de “Les étoiles d’Europe : 8e journée”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.