analyse-liverpool-manchester-city-ldc-foot-dinfographies-front
Analyse à froid

Liverpool-Manchester City : les Reds plient l’affaire en 30 minutes

Analyse à froid #6. Symbole du retour du football anglais au premier plan européen, le quarts de finale de Ligue des Champions opposant Liverpool à City a tourné largement à l’avantage des locaux. Ces derniers n’ont eu besoin que de trente minutes pour tuer le match.

analyse-liverpool-manchester-city-ldc-foot-dinfographies-compo

On joue la 30e minute lorsque Sadio Mané pique sa tête sur un service parfait de Mohamed Salah. Liverpool prend le large et mène désormais 3-0 dans son antre d’Anfield. Avant cela, Salah avait ouvert le score suite à une première tentative de Firmino sur contre-attaque (12e), puis Oxlade-Chamberlain a offert le break sur un coup de canon à 20 mètres (21e). En face, Manchester City a eu du mal à exister.

Liverpool express

Habitué à avoir plus de 60 % de possession de balle, en Ligue des Champions comme en Premier League, Manchester City a subi durant les trente premières minutes. Les Citizens n’ont alors que 52 % de la possession, et subissent les vagues rouges, en contre ou sur des attaques rapides. Les Reds vont de l’avant, puisque 74 % de leurs passes vont vers le but adverse, et 37 % ciblent les trente derniers mètres. Manchester City tente de poser son jeu (46 % de passes vers l’arrière), mais ne se montre pas très dangereux avec deux tirs hors cadre dans le premier quart d’heure.

De son côté, Liverpool fait preuve d’une grande réussite : cinq frappes, quatre cadrées et trois au fond des filets. L’attaque fonctionne encore une fois à merveille. Salah et Firmino combine bien sur le contre amenant l’ouverture du score de l’Égyptien. C’est lui qui trouve Mané démarqué dans la surface sur le troisième but. En seconde période, Liverpool laisse le ballon à City (76 % de possession) et s’attelle à défendre. Encore plus après la sortie sur blessure de Salah (53e).

analyse-liverpool-manchester-city-ldc-les-30-minutes-des-reds-foot-dinfographies
City stérilisé

Un peu difficile de déterminer à quel point Liverpool a éteint Manchester, où si les Citizens sont passés à côté. Assurément un peu des deux. Dans ce match à haute intensité, Manchester City a semblé manquer de jus pour faire la différence face à un Liverpool galvanisé. Sur les 37 ballons perdus par les Sky Blues, 18 l’ont été suite à un duel perdu et 19 par des passes ou des contrôles ratés. Leroy Sané (9), Kyle Walker (7) et David Silva (6) sont ceux qui ont perdu le plus de ballons.

Le plus désolant pour City restera son incapacité à se créer la moindre occasion nette de but dans ce match, même en ayant eu la maîtrise totale sur la seconde mi-temps. Malgré les trois coups francs dans le camp des Reds (lointains, certes) et les huit corners, aucun n’a mis Karius à contribution. Gabriel Jesus, l’avant-centre brésilien de City, illustre bien l’impuissance de son équipe. Seulement 25 ballons touchés, deux de plus que Sterling, entré à la 57e minute, et cinq de moins que son gardien Ederson. Aucun tir à son actif et huit duels perdus face à la solide défense liverpuldienne.

analyse-liverpool-manchester-city-ldc-city-sterilise-foot-dinfographies

City devra montrer un tout autre visage à l’Emirates Stadium mardi prochain pour espérer, enfin, passer un cap en Ligue des Champions. Quant à Liverpool, sa belle ligne d’attaque et les ressources mentales dont l’équipe peut bénéficier à domicile en feront un challenger redoutable pour une probable demi-finale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.