les-étoiles-deurope-foot-dinfographies-front-VD
Affaire de chiffres

Les étoiles d’Europe : 2e journée

Nouvelle saison, nouveau concept ! Chaque mardi, on revient sur les performances remarquables de plusieurs joueurs au sein des cinq grands championnats européens.

Ligue 1

Neymar

Comme Lionel Messi, on avait quitté Neymar par la petite porte de la Coupe du monde en Russie. Et comme Messi, le Brésilien nous revient en forme en ce début de saison. Déjà buteur face à Caen la semaine précédente, Neymar a inscrit son deuxième but, sur penalty cette fois. Encore quasi insaisissable (5 dribbles réussis sur 8) et pourvoyeur de bons ballons (5 passes clés), il a été un poison pour les Guingampais, dans une équipe parisienne en difficulté. On notera toujours un certain déchet dans son jeu (29 ballons perdus) alors qu’il a été le Parisien le plus sollicité (100 ballons touchés) devant Rabiot (97) et le jeune milieu Bernede (96). Malgré le but et la performance de sa star, le PSG n’est allé chercher sa victoire (3-1) qu’après l’entrée remarquable de Kylian Mbappé…

Les latéraux de Dijon

Face à Nantes, Dijon a pu compter sur son buteur Julio Tavares pour marquer les deux buts de la victoire (2-0). Mais également sur l’excellente performance de ses latéraux : Valentin Rosier à droite, Oussama Haddadi à gauche. C’est pour ainsi dire d’eux qu’est venu le danger puisqu’ils ont délivré chacun une passe décisive à leur attaquant. Animateurs de leur côté (5 dribbles réussis et 5 centres tentés), ils auraient pu compter encore plus de passes décisives puisqu’ils ont délivré trois passes clés en plus des deux convertis par Tavares. Également solides en défense, outre un nombre un peu élevé de fautes commises (un tiers des fautes commises par leur équipe), ils n’ont que rarement été pris à défaut (9 duels perdus sur 23, 2 tacles manqués sur 8), et ont récupéré bon nombre de ballons (14). Avec 125 ballons touchés, ils sont les deux joueurs qui ont été les plus sollicités dans le match.

les-étoiles-deurope-2e-journée-ligue-1-latéraux-dijon-foot-dinfographies

Sada Thioub

Déjà très en vue lors de l’exploit nîmois à Angers (3-4), Sada Thioub a encore joué un grand rôle dans la victoire des Crocos contre Marseille (3-1). Intenable (aucun dribble raté), l’ailier a encore scoré. Capable aussi de récupérer quelques ballons (trois) pour aider son équipe, Thioub est sorti gagnant de la majorité de ses duels. En revanche, il a perdu un peu trop de ballons (13 sur 44 touchés).

les-étoiles-deurope-2e-journée-ligue-1-sada-thioub-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-2e-journée-ligue-1-mentions-foot-dinfographies

Premier League

James Maddison

Et s’il était le nouveau Vardy de Leicester ? Acheté de Norwich pour 25 millions d’euros, James Maddison a réalisé un excellent match lors de la rentrée à domicile des Foxes contre Wolverhampton (2-0). C’est lui qui double la mise juste avant la mi-temps, dans une situation où il n’avait que 4 % de chance de marquer (0,04 xG). Précis dans ses passes, solides dans les duels (11 remportés) et efficace dans ses dribbles (3 tentés avec succès), Maddison a aussi su effectuer des tâches défensives après l’expulsion à la 66e de… Jamie Vardy. Il a notamment réussi trois tacles pour récupérer des ballons en défense et au milieu de terrain. Le seul bémol demeure sur les duels aériens, où son mètre 75 le bride.

les-étoiles-deurope-2e-journée-premier-league-james-maddison-foot-dinfographies

Sergio Agüero

Lors de la balade de Manchester City face à Huddersfield (6-1), Sergio Agüero a brillé en inscrivant la moitié des buts de son équipe. S’il bénéficie d’une sortie hasardeuse et d’un ballon relâché par l’infortuné Ben Hamer, son troisième but est une finition habile de l’extérieur du droit sur un centre de Benjamin Mendy. Il aurait même pu ajouter un quatrième but si le poteau ne s’était pas opposé à sa frappe de l’extérieur de la surface. Constamment dangereux (9 tirs, le plus haut total de son équipe), il a néanmoins pêché dans le duel (3 gagnés sur 8).

les-étoiles-deurope-2e-journée-premier-league-sergio-agüero-foot-dinfographies

Les latéraux de Chelsea

Arsenal débute sa saison avec deux défaites contre des concurrents directs au haut de tableau. Après Manchester City (0-2), c’est face à Chelsea (2-3) que les Gunners se sont inclinés. Dans ce match, les latéraux de Chelsea leur ont fait très mal. César Azpilicueta et Marcos Alonso sont impliqués sur les trois buts des Blues : chacun a délivré une passe décisive pour Pedro et Morata, et Alonso y est allé de son but pour donner un avantage définitif en fin de rencontre. Ils ont très souvent amené le danger devant le but de Cech, puisqu’ils ont effectué cinq passes clés, soit trois en plus de leurs deux passes convertis en buts. Défensivement, ils ont remportés la majorité de leurs duels (12 sur 19) et de leurs tacles (4 sur 5). Ils ont gagné 8 ballons et n’ont commis que très peu de fautes (2). En revanche, si leur jeu de passes à été dangereux, leurs centres n’ont jamais été repris par leurs partenaires d’attaque, malgré la présence de Morata (1,89m) et l’entrée de Giroud (1,92m) dans le dernier quart d’heure.

les-étoiles-deurope-2e-journée-premier-league-latéraux-chelsea-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-2e-journée-premier-league-mentions-foot-dinfographies

Liga

Lionel Messi

Encore une saison de très (très) haut niveau pour Messi ? L’Argentin semble reparti sur d’excellentes bases pour sa quatorzième saison au FC Barcelone. Auteur d’un doublé face à Alaves (3-0), dont un but sur coup franc direct (son quinzième depuis 2014-2015), Messi a réalisé le match parfait : 5 passes clés délivrées, dont au moins une aurait dû être décisive (0,88 xA, « passes décisives attendues »), 81 % de passes réussies sur ses 90 réalisées, 6 dribbles tentés tous efficaces. Le seul bémol, peut-être, ses deux frappes sur les poteaux, sans lesquels son taux de conversion en but aurait été énorme. La déception du Mondial semble oubliée.

les-étoiles-deurope-2e-journée-liga-lionel-messi-foot-dinfographies

Daniel Carvajal

Est-ce la concurrence du jeune Odriozola (pour le moment blessé) ? En tout cas, Daniel Carvajal a été excellent lors de la rentrée du Real Madrid post-Zidane en Liga. Buteur sur l’ouverture du score face à Getafe (2-0), le latéral espagnol a été aussi bien solide en défense (70 % de duels gagnés, 2 tacles réussis, 4 interceptions) qu’actif offensivement (2 dribbles réussis, 3 centres, 2 tirs). S’il est le Madrilène qui a touché le  plus de ballons derrière Marcelo et Toni Kroos (102) il n’en a perdu que 15 (15 %). Au niveau des points négatifs, on peut noter ses difficultés dans le jeu aérien (1 seul remporté sur 3), ce qui rend d’ailleurs encore plus admirable son but de la tête, alors qu’il n’avait que 3 % de chance de convertir cette opportunité (0,03 xG). Quant à ses centres, aucun n’a trouvé preneur dans la surface adverse.

les-étoiles-deurope-2e-journée-liga-daniel-carvajal-foot-dinfographies

André Silva

Du côté de Milan, le prometteur André Silva a terminé l’exercice 2017-2018 avec seulement deux buts au compteur, perdant rapidement sa place de titulaire. A la pointe de l’attaque du FC Séville, le Portugais a déjà fait filoche à trois reprises, lors de la victoire des siens contre le Rayo Vallecano (1-4). Si ces trois réalisations sont plutôt des œuvres de finisseur, il a tout de même légèrement surperformer au niveau des expected goals (1,96). Un bien meilleur début par rapport à la saison dernière, où son total de buts aurait dû être deux fois plus élevé (3,84 xG pour 2 buts réels). En revanche, pour un attaquant au physique relativement imposant (1,84m, 84 kg) André Silva a été inexistant dans les duels (seulement 4 gagnés sur 17 !), pas beaucoup mieux de la tête (50 % de réussite). Sans jamais faire la différence balle au pied (3 dribbles ratés), sa contribution au jeu fut plus limitée (qu’une passe clé, seulement 18 passes effectuées, malgré un fort taux de réussite). Néanmoins, dans un rôle de finisseur, il a été très bon ce week-end.

les-étoiles-deurope-2e-journée-liga-andré-silva-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-2e-journée-liga-mentions-foot-dinfographies

Serie A

Edin Dzeko

En déplacement au Torino, la Roma a longtemps buté sur la défense adverse. Particulièrement Edin Dzeko, qui multipliait les tentatives infructueuses. Et puis vint la 88e minute, un débordement de Justin Kluivert, et…

Avec cette volée magnifiquement placée, le buteur bosnien pose la cerise sur un gâteau (son match) déjà largement réussi. S’il a énormément tenté (7 tirs au total) la plupart de ses tentatives n’étaient pas dans des situations toutes faites. Sa meilleure opportunité n’avait que 30 % de chance de rentrer, et elle fut arrêté par le gardien turinois. Dzeko a constamment pesé sur la défense adverse, remportant la plupart de ses duels (10 sur 15), et encore plus dans les airs (7 sur 9). En outre, il a été utile dans le jeu pour ses partenaires (seulement 2 passes manquées, 2 passes clés délivrées). Avec plus de réussite (ou d’efficacité), il aurait pu marquer bien avant, puisqu’il a touché les poteaux à deux reprises (19e, 79e).

les-étoiles-deurope-2e-journée-serie-a-edin-dzeko-foot-dinfographies

Alejandro Gomez

Au cours de la démonstration de l’Atalanta contre Frosinone (4-0), le milieu offensif argentin Alejandro Gomez a été ultra décisif. C’est simple, il est impliqué sur les quatre réalisations : il ouvre la marque au quart d’heure de jeu et parachève le score par une belle frappe de l’extérieur de la surface dans les arrêts de jeu. Entre les deux, il délivre deux passes décisives pour Hateboer et Pasalic. Gomez fait bien mieux que ses buts attendus, puisqu’il ne cumule que 0,6 xG. En revanche, le meneur de jeu ne s’est pas illustré par sa capacité de dribble (1 seul tenté et manqué), ni par sa présence dans les duels (1 gagné sur 5). Logique au vu de son physique (1,65m et 68kg).

les-étoiles-deurope-2e-journée-serie-a-alejandro-gomez-foot-dinfographies

Francesco Acerbi

Il aurait pu offrir le nul à la Lazio si sa tête n’avait pas heurté le poteau à la 90e minute. Mais finalement, son équipe s’est incliné 2-1 face au Napoli. Le défenseur central Francesco Acerbi aura pourtant fait un très bon match. Outre son énorme occasion en fin de rencontre, c’est lui qui lance Immobile sur l’ouverture du score romaine. Défensivement, il a parfaitement fait le job : des ballons récupérés, aucune faute commise, largement vainqueur de ses duels (19 remportés sur 23 en tout). Au vu de sa performance, la Lazio aurait pu obtenir un meilleur résultat, même si Naples a assez nettement dominé.

les-étoiles-deurope-2e-journée-serie-a-francesco-acerbi-foot-dinfographies

Mentions

les-étoiles-deurope-2e-journée-serie-a-mentions-foot-dinfographies

Crédit photo : Pixnio, domaine public

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Les étoiles d’Europe : 2e journée”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.