analyse-real-juventus-ldc-foot-dinfographies-front
Analyse à froid

Real-Juventus : Madrid s’en sort (très) bien

Analyse à froid #8. Une semaine après sa lourde défait à l’aller (0-3), la Juventus Turin a fait le match qu’il fallait pour arracher sa qualification. Jusqu’à ce qu’un penalty donne l’occasion à Cristiano Ronaldo d’expédier le Real Madrid pour sa huitième demi-finale de Ligue des Champions consécutive (1-3).

analyse-juventus-real-ldc-foot-dinfographies-compo

61e minute de jeu au stade Santiago Bernabeù. Blaise Matuidi, profitant d’une bévue de Keylor Navas, inscrit le troisième but de la Juventus. A cet instant, la Vieille Dame refait son retard du match aller et accroche une possible prolongation. Mais, au bout du temps additionnel, Cristiano Ronaldo remet le ballon de la tête à Lucas Vazquez, seul aux six mètres. Mehdi Benatia revient dans son dos et bouscule le madrilène. Penalty (valable). Exclusion de Buffon pour protestation. Mine pleine lucarne de Ronaldo. Rideau. Le Real est en demi-finale de la Ligue des Champions, série en cours depuis la saison 2010-2011.

La défense du Real en souffrance

Privé de son capitaine Sergio Ramos, très bon au match aller, la défense madrilène a souffert. Dès l’entame, la sentinelle se troue : Casemiro loupe son contrôle et laisse filer Douglas Costa, qui décale Khedira. L’ancien du Real pique son centre au second poteau où Mandžukić s’impose dans les airs (2e). A la 37e minute, c’est Marcelo qui tarde à venir gêner Lichsteiner, qui a toute liberté pour ajuster son centre pour ce même Mandžukić. Déjà deux largesses qui permettent à la Juventus d’être totalement relancée à la mi-temps. Alors même que le Real tient le ballon (61 % de possession) a plus tenté sa chance (huit tirs à six, trois corners à un).

En seconde période, Keylor Navas, qui jusque là faisait un bon match avec notamment une belle double intervention (7e), commet l’irréparable. Sur un centre de l’intenable Douglas Costa, Navas relâche le ballon devant Matuidi, qui parvient à pousser le cuir au fond (61e). Si le Real est en demi-finale, ce n’est pas grâce à sa défense sur ce match.

Une Juve des grands soirs

Avec le retour de Miralem Pjanić au milieu, la Juventus Turin a dominé son sujet dans le cœur du jeu. 86 ballons touchés, 75 passes (90 % réussies) dont 62 % vers l’avant. A ses cotés, Khedira et Matuidi ont aussi été excellents : une passe décisive pour l’Allemand et le but du 3-0 pour le Français en prime. Dans les cages, Gigi Buffon a fait le job pour préserver les chances de son équipe  tout au long du match (10e, 34e, 78e)

Mandžukić, titulaire en l’absence de Dybala, a évidemment donné satisfaction avec ses deux buts. Quant à Higuain, il a montré tout son sens du sacrifice, avec notamment deux interceptions dans son camp, dont une dans sa surface de réparation. Peu en vue au match aller, Douglas Costa a bien remonté la pente : onze duels remportés (61 %), sept dribbles réussis (77 %), 57 ballons touchés pour seulement trois perdus (5 %) et impliqué sur l’ouverture du score et le troisième but.

analyse-real-juventus-ldc-foot-dinfographies-juve-des-grands-soirs

Le Real va donc disputer sa huitième demi-finale consécutive en Ligue des Champions, et ont se dit qu’il sera difficile de leur barrer la route, vu leur capacité à se qualifier même quand tout semble aller de travers. Quant à la Juventus, la déception est d’autant plus grande qu’il s’agit, peut-être, de la dernière apparition de Buffon dans la compétition.

1 réflexion au sujet de “Real-Juventus : Madrid s’en sort (très) bien”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.